Army of the Pharaohs - In Death Reborn / Heavy Lies The Crown

Army of the Pharaohs - In Death Reborn / Heavy Lies The Crown

  L'année 2014 nous a offert de belles oeuvres ! Au mois d'avril, la sortie de l'album In Death Reborn, réalisé par le collectif Army Of The Pharaohs, a été rafraîchissante pour toutes les oreilles blasées. Citons-en les membres majeurs : Vinnie Paz, Apathy, Celph Titled, Esoteric, Reef the Lost Cauze, Crypt the Warchild, Planetary, Blacastan.

  Dans ce quatrième opus, les beats pêchus sont très élaborés et nécessitent plusieurs écoutes pour être digérés. L'album a donc une bonne replay value. Et malgré les différents producteurs présents (C-Lance, Blastah Beatz, Stu Bangas, Vanderslice, Frank Grimes, Panik, etc), il conserve une cohérence suffisante et ne sonne pas mixtape.
 
  De plus la variété des rappeurs rend les morceaux captivants de bout en bout. Les couplets sont exprimés avec fluidité et ne laissent pas de répit à l'auditeur. On a le sentiment d'être pris à la gorge par tous ces MCs déchaînés. Ici on peut parler de rap patate dans la tronche. Si vous écoutez cet album d'une traite, vous aurez envie de refaire le portrait au premier bouffon venu. Il est dur de faire un album plus menaçant que celui-ci. Les membres d'Army Of The Pharaohs ne se sont pas levés du bon pied et le font comprendre à base de rimes apocalyptiques et guerrières. Bien sûr il y en a certains que vous préférerez à d'autres, question de goûts et de couleurs. Perso, j'ai un petit faible pour Vinnie Paz et Celph Titled. Que c'est bon d'écouter du rap surdopé dénué de tout élément gay !

  Et là vous allez être repus ! Depuis le 21 octobre 2014, l'album Heavy Lies the Crown est achetable grâce au label de Vinnie Paz, Enemy Soil. Army Of The Pharaohs a d'un coup étoffé son CV de manière significative. En outre la plupart de ses membres ont tracé un parcours solo dont ils peuvent être fiers.

  Ici les morceaux sont presque tous pesants, encore en mode bottage de fondement. Les drums tapent fort, certaines sonorités flirtent allègrement avec la bizarrerie tant elles semblent provenir de l'espace. Vous serez régulièrement surpris même si on ne peut pas non plus parler d'oeuvre expérimentale. La liste des producteurs a changé. Bien que C-Lance, Juan Muteniac et Stu Bangas répondent toujours présents, vous avez maintenant la possibilité d'écouter les beats de 7L le pote d'Esoteric, de Frank Dukes, de Nero, de Twiz the Beat Pro, de Shuko, de Beatnick Dee, etc. Ouf la liste est longue ! Là ce n'est plus un collectif, c'est un département !

  Concernant les MCs, à part King Magnetic, tous ceux de l'album précédent sont revenus. Quelle fidélité ! Ce nombre élevé de participants nous donne ainsi droit à un esprit de compétition qui les incite à se surpasser. Les auditeurs ne peuvent qu'apprécier cette émulation. Les flows s'enchaînent les uns après les autres comme à l'usine. Les couplets, quoiqu'un peu courts, permettent de laisser un impact plus fort dans nos esprits, comme un blitzkrieg. Vous avez affaire à du rap cruel de dalleux ! Les refrains sont plutôt en retrait, pour le plus grand bonheur des amateurs underground.
 
  Pour résumer, le collectif Army Of The Pharaohs n'a pas amené de changement majeur dans son style et n'en a pas besoin. Quand on les écoute, on sait qu'on va rentrer dans un monde féroce et sanglant, et qu'est-ce que ça défoule !

  Forcément on a envie de comparer In Death Reborn avec Heavy Lies the Crown. Après plusieurs écoutes, je dirais qu'ils se valent. Bon allez je vais me mouiller, j'ai une légère préférence pour In Death Reborn, car l'élément de surprise est plus important après 4 ans d'attente depuis The Unholy Terror.  Et puis le dernier titre de Heavy Lies the Crown, The Quickening, est dispensable avec son refrain agaçant. Cependant vu le peu de temps qui les sépare, on pourrait en faire un double album puisque la vibe est similaire. Je l'aurais appelé The Reborn Crown Lies In The Heavy Death !! C'est un titre plutôt abstrait, je vous l’accorde.  En tout cas ne passez pas à côté de ces disques dangereux mais excitants !

 

Genres : 
Note : 
Average: 5 (4 votes)