Ghostface Killah - 36 Seasons

Ghostface Killah - 36 Seasons

   Le mois de décembre 2014 nous a réservé des albums peaufinés, ce qui a pas mal chamboulé nos classements provisoires. Le 11 ème opus de Ghostface Killah, 36 seasons, fait partie de ceux-là. Lorsque le vétéran de Staten Island a annoncé ce projet, la plupart des fans ont été surpris, car ils se focalisaient surtout sur son album Sour Soul avec le trio Badbadnotgood, prévu courant 2015.

   Niveau lyrics on sent que 36 Seasons est une suite spirituelle de 12 Reasons To Die. On nous plonge dans une autre histoire dramatique dans lequel Ghostface joue évidemment le rôle du héros. Il affronte un traître après avoir quitté son quartier pendant 9 ans (donc 36 saisons). Après des gunfights animés il finira par vaincre l'adversité. Vous n'échapperez pas à la petite histoire d'amour habituelle. Bref on assiste à un véritable long métrage plutôt classique mais bien amené. On aurait tout de même aimé que d'autres membres du Wu-Tang soient là.

  Le groupe The Revelations, qui a assuré toute la production du LP, puise une grande partie de son inspiration dans la soul. Par exemple It’s a Thin Line Between Love and Hate est à la base un morceau chanté par le groupe The Persuaders en 1971. Ceux qui connaissent Ghostface savent que son amour pour ce genre n'a pas de limite. Il existe en tout trois titres chantés, nous permettant de reprendre notre souffle dans un album rapide et agressif. En effet la majorité du temps, on vit des moments plus tendus nous rappellant qu'on se trouve dans un monde fictif à la marvel.

  Avec 36 Seasons, on peut parler de travail en équipe, un peu comme pour l'album Ironman. Les expérimentés Kool G Rap et AZ sont régulièrement présents et apportent une variété convaincante niveau style. N’oublions pas Pharoahe Monch qui intervient en tant que docteur dans Emergency Procedure. Tous les anciens seront émus d'écouter ces quarantenaires qui font de la résistance. Le titre Love Don't Live Here No More, avec la chanteuse Kandace Springs, vous rappellera tout de suite le début de C.R.E.A.M. .
  Bon faisons quelques doléances. Je vais en agacer certains mais je n'ai jamais trouvé AZ très impressionnant. C'est tout juste un bon sidekick qui a une voix d'ado pour moi. Et là on sera tous d'accord, la présence de Shawn Wiggs est plus que futile. Mais bon Ghostface l'aime bien donc il lui laisse un peu de place. Le rappeur Nems est une bonne surprise et montre assez de talent pour tenir la comparaison avec les "dinosaures".

  36 Seasons s'avère être un album d'excellente facture qui se hisse au niveau de 12 Reasons To Die. Ghost a une voix plus graveleuse, demeure affûté et montre une motivation admirable après plus de 20 ans de carrière. La production est maîtrisée avec efficacité malgré un certain manque d'ambition. On reste aussi sur notre faim vu que le disque n’excède pas 40 minutes d’écoute.  En tout cas 36 Seasons se place facilement dans le top 5 de 2014 et confirme selon mon humble avis que Ghostface Killah possède la meilleure discographie de tous les rappeurs.

 

Genres : 
Note : 
Average: 4.9 (9 votes)