Jam Baxter - So We Ate Them Whole

Jam Baxter - So We Ate Them Whole

   Le rappeur Jam Baxter, membre du groupe Contact Play, revient nous mettre une baffe avec un autre bijou venu directement de l'île qu'on trouve au nord de l'hexagone. L'album se nomme So We Ate Them Whole et fait suite à l'excellent Gruesome Features. Il est sorti au mois de décembre 2014 via High Focus Records et contient 14 plages.
 
  Ici, mis à part Dirty Dike, les featurings en rap et les interludes sont inexistants, indiquant que Jam a beaucoup de choses à nous raconter. Ses propos se révèlent bizarres, tordus et dérangeants, comme la couverture du LP. Ils prêtent à réfléchir et nécessitent plusieurs écoutes pour être assimilés. Son flow est encore plus affûté qu'avant, avec des accélérations bien placées et une endurance respectable. Il surfe sur les beats sans sourciller. 

  Ceux-ci sont envoûtants et nous transportent dans une autre dimension, inquiétante et mystérieuse. Tous les titres se suivent avec une logique implacable et se montrent plutôt avant-gardistes sans pour autant nous déstabiliser. En effet les mélodies restent harmonieuses et on ne tombe pas dans l'horrorcore. La seconde partie de l'album sonne tout de même plus electro d'ambiance et s'avère moins pêchue que la première, plus jazzy. Eh oui il fallait que j'apporte une petite critique.
 
  Mais on sent que Jam Baxter et son producteur Chemo aka Telemachus ont apporté beaucoup de soin à ce projet. Ils se sont compris et se mettent mutuellement en valeur. La durée du disque est parfaite, ni trop longue, ni trop courte. On y trouve une vraie cohésion et un concept mûrement réfléchi qui donne ses lettres de noblesse au Hip Hop. Je vous conseille donc vivement d'écouter So We Ate Them Whole si vous êtes ouverts d'esprit et que vous souhaitez rafraîchir vos oreilles. Il est au moins de niveau équivalent à celui de Gruesome Features.

 

Genres : 
Note : 
Average: 4.7 (3 votes)