Souls of Mischief - There Is Only Now

Souls of Mischief - There Is Only Now

  Après une bonne période de retard sur la date de sortie initialement prévue, les vétérans de Souls of Mischief (A-Plus, Opio, Phesto et Tajai) ont enfin sorti au mois d’août 2014 l'opus There is Only Now, chez Linear Labs. Adrian Younge en est le producteur. Celui-ci a dernièrement réalisé l'excellent album Twelve Reasons To Die avec Ghostface Killah. On peut considérer qu’il réinvente le rap en puisant dans des mélodies qui sonnent seventies. Si vous connaissez déjà ses travaux précédents, vous ne serez pas surpris ici par la vibe soul/jazz choisie.

  Dès le début de l’album un sentiment de nostalgie nous englobe avec l’intervention d’Ali Shaheed Muhammad, l’ancien membre de Tribe Called Quest. Il joue le rôle d’un animateur radio et nous permet de reprendre notre souffle entre des morceaux souvent mouvementés.  A mesure qu’on écoute le disque, on remarque les nombreuses subtilités de composition. La variété des instruments utilisés nous offre une orgie musicale jubilatoire (guitare, bass, batterie, saxophone, xylophone, piano, flûte, claquements de doigts, violon, etc). L’enregistrement a été entièrement géré en live, ce qui est rare. On ne peut qu'admirer ce travail minutieux, remarquable. L'atmosphère obtenu mélange l'harmonieux, le mystère et la sombreur.

  Les membres de Souls of Mischief apportent ce qu'il faut d'énergie et de conviction pour sublimer des prods rapides remplies de variations. Ils demeurent la plupart du temps sérieux dans leurs propos et font preuve de maturité en parlant d'amour, de drame et de revanche. Avec eux on sait qu'on aura pas affaire à du gangsta rap de base. Vous avez droit à du storytelling à suspense qui s’étend sur tout l’album, comme pour Twelve Reasons To Die. Les morceaux se suivent élégamment et donnent envie de tout écouter d'une traite. Il y a du bon “back and forth“ de la part de Souls of Mischief qui dynamise l'ensemble de l'oeuvre.
 
Question featuring, Busta Rhymes fait une apparition brève mais brutale. Snoop Dogg est égal à lui-même, tranquille mais charismatique. William Hart des Delfonics, avec qui Adrian Younge a sorti un album en 2013, continue à adoucir nos oreilles malgré son ancienneté. Enfin le rappeur westcoast Scarub s’avère convaincant dans Stone Cold. Il fait partie du collectif Living Legends.

  Ceux qui ne sont pas rebutés par les instruments live en matière de Hip-Hop seront comblés. Les refrains sont chantés par des voix agréables, pas comme ceux du Wu-tang récemment. Vu la ligne directrice respective de Souls of Mischief et d'Adrian younge, il était logique de les voir collaborer. Le résultat est largement à la hauteur de nos espérances. There Is Only Now fera facilement parti du top 5 albums 2014. Sa profondeur et sa complexité en font un plat de résistance délicieux !

 

Genres : 
Note : 
Average: 5 (1 vote)