Rencontre avec DJ Johnny « Juice » Rosado au studio Terrordome

C’est assise devant les tables de mixages du légendaire studio « Terrordome » que je m’adresse au célèbre DJ Johnny « Juice » Rosado. Impressionnée ? Un peu, je l’avoue une petite française sortant de nul part pour atterrir au beau milieu de Roosevelt, ici dans ces locaux et devant le multi-bosseur, c’est peu ordinaire.

A son palmarès, le Dj est aussi producteur, ingénieur, musicien, compositeur, conseiller, parolier, MC, acteur ( He got game, Third Wtch, Martin Scorses Presents the blues: A musical Journey), membre du Bomb squad, du zulu nation, a été nominé pour un Emmy exceptionnelle de composition/paroles et co-animateur de l’émission de radio « ANDYOUDONTSTOP » sur WBAI.
Les artistes avec lesquelles il a travaillé ne se comptent plus : Public Enemy, X-vandales, Slick Rick, Beastie Boys, KRS-ONE, Leaders of the new school, supernatural, Rob Swift, Dan the Automator, the Banned, Ashanti, Son of Bazerk, Mandrill, Pete Cosey, Miles Davis, Earth, Wind & Fire, Louis Satterfield, Morris Jennings, Phil Upchurch, Curtis Mayfield, Michael Jackson, parmi tant d’autres…

C’est lui notamment qui a travaillé sur les deux premiers albums de Public Enemy gravant ainsi son nom à jamais dans l’histoire du Hip-Hop. Mais a-t-il le temps de rentrer chez lui ? Et où puise-t-il toute cette énergie ? Je ne peux m’empêcher de lui demander. Il me répond tout simplement que sa devise est de se donner toujours à 100% et qu’il recherche toujours la perfection dans tout ce qu’il entreprends, je ne suis donc pas surprise d’apprendre qu’il fut jadis dans la Navy.

C’est au Bronx qu’il grandit en étant le témoin de l’émergence du HIP-HOP, ce qui le conduit naturellement sur cette voie. Il y a appris l’art du graffiti et du b-boying avant de déménager à Long Island et de scratcher pour une équipe locale qui deviendra plus tard Public Enemy.

Avec plus de vingt cinq ans d’expériences dans l’industrie musical, il a contribué à beaucoup de grandes œuvres et a été également intronisé au « Long Island Music Hall Of Fame » comme membre du publique. Parmi ces récents projets, il a travaillé sur les albums de Son of Bazerk, celui en solo de Chuck D, deux autres de DMC, X-vandal, certains titres de Crash Crew, des Cold Crush Brothers et travaille actuellement sur son propre album, qui sera inclassable mais sans aucun doute Hip-Hop dans l‘âme !

Entretien réalisé au studio de Public Enemy par Sylvie pour HipHopSession.